5
(1)

Mis à jour le 23 juillet 2020

Tous les clients avec qui j’ai travaillé, toutes les personnes qui veulent créer un questionnaire… Tous veulent un questionnaire court, car on le sait bien : un questionnaire trop long obtient moins de réponses, de moins bonne qualité. Tout le monde veut un questionnaire court… jusqu’à ce que l’on commence à lister les questions. Et là c’est déjà beaucoup moins court. Que peut-on faire concrètement pour raccourcir un questionnaire ?

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Deux possibilités pour raccourcir un questionnaire trop long

Imaginons que vous arriviez à 30 questions dans votre enquête. A ce moment, on ne peut plus considérer qu’il s’agit d’un questionnaire court, et vous aimeriez revenir à un questionnaire de 15-20 questions, plus raisonnable. Vous pouvez pour cela :

  • Supprimer des questions : il faudrait donc supprimer 10 à 15 questions
  • Scinder votre enquête : vous pouvez par exemple créer deux enquêtes d’une quinzaine de questions

Comment réduire le nombre de questions de votre questionnaire

C’est vite dit, mais supprimer des questions, ce n’est pas si simple… Toutes les questions que vous avez listées le sont pour une bonne raison ! Voici quelques méthodes qui vous permettront de repérer les questions en trop :

  • Vos questions sont censées vous aider à poursuivre vos objectifs. Si une question n’y contribue pas, elle n’a rien à faire là !
  • En priorisant vos objectifs, vous pouvez identifier les questions correspondants aux objectifs les moins importants, qui peuvent sauter si besoin.
  • Si vous ne savez pas vraiment le type de résultat qui va sortir d’une question ouverte, c’est que cette question est trop hasardeuse, et que vous pouvez vous passer.
  • Si votre sentiment vis-à-vis d’une question est que « ça peut être intéressant », ce n’est pas assez : gardez en priorité les questions pour lesquelles vous êtes sûr de ce qu’elles vous apportent, à travers des résultats actionnables pour vous.
  • Si vous n’êtes pas totalement sûr de la différence entre deux questions assez proches, on si l’on vous a demandé quelle était la différence entre ces deux questions, c’est qu’une des deux est de trop (évitez cependant la tentation de les fusionner, cela amène de la confusion : supprimez-en une – je parle plus en détails de cela ici).

Comment scinder votre questionnaire en enquêtes plus courtes

Un possibilité qui n’est pas assez étudiée est de scinder l’enquête en deux enquêtes plus petites, qui peuvent être réalisées auprès de la même cible à quelques semaines d’intervalle, ou chacune auprès de la moitié de la cible si l’on ne veut pas trop solliciter les répondants.

Scinder l’enquête peut être sérieusement envisagé dans un des cas suivants :

  • L’enquête traite de plusieurs sujets bien distincts, et ne s’alimentant pas l’un-l’autre (contrairement, par exemple, à une étude de marché où l’on interrogerait d’abord les participants sur leurs habitudes et leurs besoins, puis sur leur perception d’un nouveau produit : si les sujets sont bien distincts, la réflexion des participants sur la première partie leur est en fait indispensable pour bien répondre à la deuxième partie)
  • Les sujets traités dans l’enquête n’ont pas tous la même maturité : si vous ne savez pas encore précisément quoi demander sur un sujet, ou si vous attendez telle information ou tel événement pour construire une partie de l’enquête, vous pouvez envisager de mener en premier la partie la plus avancée. Qui sait, peut-être même que les résultats de cette première enquête vous aideront à construire la deuxième ?

Dans tous les cas, pour scinder votre enquête, il faut que vous ayez un accès direct à vos participants (en général une liste avec des adresses e-mail) : l’accès indirect requiert suffisamment d’énergie pour ne pas avoir envie de faire les choses deux fois !

A0073

Besoin d’aide pour votre enquête ?

Un accompagnement d’expert pour concevoir, gérer ou analyser votre enquête !

Envie de recevoir des conseils réguliers ?

Abonnez-vous pour ne rien manquer !

Ils m’ont fait confiance !

Pierre nous a apporté toute son expérience du questionnaire en ligne, et nous a permis de gagner beaucoup de temps dans le cadre d’un planning serré. Nous avons particulièrement apprécié sa sensibilité sur l’expérience utilisateur !

Vincent Pilloy
Fondateur et CEO chez INOV360

Voir tous les témoignages

Cet article était-il intéressant ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote... Soyez le premier à noter cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant, merci !

N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux pour voir mes prochains articles 🙂

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas beaucoup intéressé...

Aidez-moi à l'améliorer !

Que pourrais-je améliorer dans l'article ?


Pierre Simonnin

J'ai conçu et posé une bonne dizaine de milliers de questions depuis 2010. A travers ce site, je veux partager mon expertise pour vous aider à réussir vos projets :)

0 commentaire

Laisser un commentaire